AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Y a-t-il un quelqu'un pour sauver le monstre? (Hyukie ♥)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kim Won Min

avatar

Posts : 29
Sexualité : C'est quoi la question ?
Humeur du moment : Humeur désastreuse ça se dit? Non... Et bien fais avec.



Around of me
Relations
:
Lover
:

MessageSujet: Y a-t-il un quelqu'un pour sauver le monstre? (Hyukie ♥)   Dim 4 Oct - 19:47

[si jamais mon message ne t'inspire pas dis le moi, je changerai la fin ^^. Mais j'ai pensé que Hyukie pourrait être le miracle en question et qu'il viendrait sauver mon pauvre Wonnie XD ]




* bip bip bip *

Dans l’appartement jusqu’à présent silencieux de Choi Shi Won, un long soupire retentit. Un soupire de frustration dut en partie à cause de ce son strident et désagréable mais aussi au manque de sommeil de ce dernier. Il était pourtant deux heure de l’après midi. Mais comme toutes les personnes proches du jeune homme le savent, c'est-à-dire seulement Ki Sung, Shi Won souffre d’insomnie. Un mal qui le ronge depuis pas mal de temps maintenant. Inutile d’en préciser la raison. Au bout de plusieurs mois le jeune homme s’y était habitué, dormir deux ou trois heures par nuit seulement était devenu une habitude. Mais les nuits blanches elles, se faisaient ressentir. Dans ses maladresses, son manque d’attention. Et puis surtout aux traits de son visage. Lorsque Shi Won est fatigué cela se voit très facilement. D’ailleurs très souvent son ami lui disait qu’il faisait peur comme ça. Comme si cette simple remarque allait réussir à le faire dormir la nuit suivante…
Enfin, après quelques secondes durant lesquelles il du supporter ce bruit, le jeune homme se décida enfin à éteindre son réveil, le cherchant d’abord à tâtons, les yeux encore clos avant de les ouvrir brusquement puis d’attraper l’engin avant d’appuyer fermement sur le bouton. Une fois assis un nouveau soupire s’échappa de ses lèvres lorsqu’il aperçu l’heure affichée sur l’écran. Dans une heure il avait rendez vous avec son ami dans leur café préféré. Etant donné qu’il ne travaillait pas aujourd’hui, ils avaient décidé de se voir, puisqu’ils n’en avaient malheureusement pas souvent l’occasion. Mais avant il devait se préparer. Ce qui signifiait en gros qu’il devait sortir de son lit…


« Aller, tu peux le faire. »

S’encourageant lui-même, Shi Won finit par sortir de son lit avant d’aller chercher des vêtements propres dans son armoire. Maintenant, direction la salle de bain. Une fois sous l’eau, sa mauvaise humeur due au fait de se lever disparu bien vite. Pour une simple et bonne raison, le jeune homme adore les douches brûlantes. Bizarre ? Oh peut être bien oui. Mais c’est la seule chose qui le motive un tant soit peu à se lever chaque jour après une nuit sans sommeil ou presque. Inutile de tout détailler par la suite, disons simplement qu’à deux heures et demie il était prêt pour sortir. Il n’avait pas encore mangé bien sûr mais pour l’instant il n’en éprouvait pas le besoin. Alors il se contenta de mettre sa veste avant de sortir.

Les mains dans les poches de sa veste, le regard rivé droit devant lui, Shi Won marchant instinctivement vers le lieu de rendez vous que lui et Ki Sung s’étaient donné, sans vraiment faire attention à ce qui l’entourait. Des familles qui riaient de bon cœur, une dame âgée qui rentrait des courses, des couples ou bien quelques groupes d’amis. Le week end, on peut croiser toute sorte de personnes dans la rue. En semaine c’est plus rare, beaucoup de gens travaillent et leurs enfants étudient… C’est pour cette raison que Shi Won préférait sortir en fin de semaine.
Quittant son quartier situé à l’extrémité de la ville, il arriva très vite en centre ville, où la concentration de gens était bien plus importante. Shi Won n’avait jamais été très à l’aise dans la foule, il n’aimait pas ça d’ailleurs. Heureusement pour lui, il arriva très vite à l’endroit prévu et entra sans attendre. Il était 3h passé, mais après un regard circulaire, il comprit qu’il était arrivé le premier. Alors Shi Won s’installa à une table et attendit patiemment. Très rapidement un serveur vint lui demander poliment s’il voulait quelque chose, ce à quoi le jeune homme qu’il attendait son ami pour pouvoir commander. Mais quelques minutes passèrent et Ki Sung n’avait toujours pas fait son apparition. C’est à ce moment là que son portable vibra, annonçant qu’il venait de recevoir un texto.


Citation :
Désolé Min Won, je ne peux pas venir, mon patron vient de me rajouter des heures supplémentaires. Je termine à 22h. On se refait ça le week-end prochain ?

« Sungie, t’exagères. »

Prononçant ces mots à voix haute Shi Won fit une moue déçue tout en relisant le message de son ami, puis il glissa à nouveau son portable dans sa poche. Puisqu’il était là, autant en profiter non ? Appelant le serveur d’un signe de tête, il commanda alors un thé avant de croiser ses bras sur son torse. C’est vrai qu’en apercevant le jeune homme pour la première fois on pourrait croire que Shi Won est plutôt un adepte de la caféine. Qui pourrait penser qu’en réalité il préférait le thé ? Enfin, perdu dans ses pensées, il n’aperçu pas cette jeune femme se diriger vers lui. Elle l’avait observé depuis quelques minutes et avait très vite comprit que quelqu’un venait de lui poser un lapin. Alors elle avait décidé de tenter sa chance.

« Cette place est réservée ou vous êtes tout seul ? »

Relevant la tête légèrement surpris, Shi Won resta silencieux durant quelques secondes. A vrai dire, il n’avait pas envie d’entamer la conversation avec cette jeune femme qui avait une pensée derrière la tête c’était évident. Non pas qu’il la trouvait laide ou quoi que ce soit. Elle était même plutôt jolie, mais disons simplement que depuis presque un an, Shi Won évitait tout contact avec les femmes. Il n’aimait pas être près d’elles et se sentait mal à l’aise en leur présence. Alors il décida de lui mentir en lui disant qu’il attendait quelqu’un. Quoi que ce n’était pas vraiment un mensonge, il attendait bien son ami jusqu’à ce qu’il lise son message. C’était presque pareil non ?

« Vous êtes sûr ? J’ai plutôt l’impression que votre rendez vous a été annulé. »

Ah ! Ne pouvait-elle simplement pas s’en aller ? Elle comprenait pourtant qu’il ne voulait pas lui parler non ? Mal à l’aise, Shi Won se mordit la lèvre inférieure tout en gardant son regard fixé sur elle. Lui dire qu’il ne voulait pas lui parler aurait été impoli, et lui mentir à nouveau serait la prendre pour une idiote. Alors il finit par se faire à l’idée qu’il allait devoir passer son après midi avec cette jeune femme. A moins qu’un miracle ne se produise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seon Hyuk Jeong

avatar

Posts : 50
Liens utiles :
Fiche
Liens & Sujets
Autre(s) compte(s) : Nope
Âge : 31
Sexualité : Cupid choisit pour moi !
Humeur du moment : Studieuse



Around of me
Relations
:
Lover
: Kim Won Min

MessageSujet: Re: Y a-t-il un quelqu'un pour sauver le monstre? (Hyukie ♥)   Mer 7 Oct - 17:56

[Alors là non ne change rien !... Enfin tu le sais déjà ! ^^]


Ce matin là Hyuk Jeong se réveilla aux aurores. Son réveil annonçait 6h00. Encore un peu endormi il se dirigea vers la cuisine, s'assit à table, but son jus d'oranges et grignota quelques gâteaux, tout cela dans le silence le plus total. Il ne voulait pas réveiller Ji Hwan son colocataire. Il serait bien capable de lui crier dessus, son humeur changeant souvent. Ceci étant fait il alla prendre une douche rapide. Et à 6h30 précise il était assis à son bureau, des livres et un cahier devant lui. Oui vous avez bien compris, Hyukie étudiait de si bon matin. C'est surtout qu'il avait un important devoir à rendre pour ce lundi et il voulait le terminer au plus vite pour pouvoir profiter du week-end. Il commença donc à se plonger dans la lecture de divers documents qui parlaient de l'occupation Japonaise en Corée qui mit fin à la Dynastie Chosun. C'était un sujet très intéressant à traiter et le jeune Coréen aimait beaucoup se plonger dans l'histoire de son pays. De toute façon dès que cela parlait d'histoire, de mystères, de choses à découvrir et à apprendre, l'esprit de Hyukie virevoltait dans tous les sens. Mais il y avait quelque chose qui le gênait dans toute cette partie historique. Peut-être qu'il en voulait un peu au peuple Japonais d'avoir traité les siens si horriblement. Pour sûr s'il avait vécu à cette époque il serait sans doute devenu un résistant luttant pour la liberté de son pays, voulant mettre fin à l'oppression du Japon. Si plus jeune cette idée ne lui aurait pas une seule fois traversée l'esprit, à présent elle était bien ancrée en lui. Ce qu'il avait subit il y quelques années lui rappelait bien que savoir se défendre était important pour la survie. Drôlement important. On ne parlait pas de défense physique, parce que Hyuk Jeong n'était pas un fana de sport mais c'est sûr maintenant il ne saurait plus se taire si on lui cherchait des noises.

Il travailla deux bonnes heures, tranquille dans sa chambre puis il décida de poursuivre ses dernières recherches et enfin terminer son devoir à la bibliothèque. Il ramassa donc toute sa paperasse dans son sac et d'un pas décidé sortit de son appartement. Dehors l'air était frais pour ce début d'automne. Les feuilles commençaient à tomber en formant de longues trainées de couleurs dans les rues et Hyukie regardait tout cela avec un sourire aux lèvres. Bien vite il atteignit le métro et i-pod dans les oreilles il fit les quelques stations qui le séparaient de la bibliothèque. A l'intérieur il n'y avait pas grand monde, en même temps c'était normal on était samedi et il n'était pas encore 10h00 du matin. Cela arrangeait Hyuk Jeong qui aimait travailler dans le calme. La bibliothèque n'était pas un endroit bruyant en soit mais quand c'était bourré de monde il était plus difficile de se concentrer. Rapidement il prit les quelques livres qui lui manquaient pour terminer son devoir et se mit au travail. A 13h00 il avait totalement fini et était plutôt satisfait. Il soupira, au moins c'était une bonne chose de faite.

Il flâna un peu en ville où il s'acheta de quoi manger rapidement. Des sandwichs type "à la française" avaient attirés son attention dans la vitrine d'une petite épicerie. C'est donc le ventre plein qu'il commença à marcher du côté du métro quand il tomba soudain sur un étudiant de sa classe. Ils échangèrent rapidement des banalités pour en venir à parler d'un sujet important : leur devoir. L'étudiant l'invita à boire quelque chose, en vérité il avait besoin que Hyuk Jeong l'aide à régler un problème qu'il avait du mal de comprendre pour terminer au mieux son travail. Toujours serviable et adorable, Hyukie ne pouvait refuser. Les deux jeunes gens entrèrent dans le premier café venu et s'installèrent à une table. Au bout d'un long moment et après maintes et maintes explications, ils en étaient déjà à leur deuxième boisson de commandée, l'étudiant reçu un appel à priori urgent puisqu'il dut partir rapidement. Laissant Hyukie seul pour terminer son ice tea, il prit la porte non sans l'avoir remercier chaleureusement pour son aide. C'est à ce moment là que Hyuk Jeong vit une personne, qu'il connaissait, entrer et passer à côté de sa table sans le remarquer. Choi Shi Won, puisque c'est de lui que l'on parle, alla s'asseoir un peu plus loin. Il semblait attendre quelqu'un vu qu'il refusa de commander tout de suite. Hyukie se demandait qui cela pouvait être, seulement parce qu'il était curieux ou simplement parce qu'à chaque fois qu'il se trouvait en sa présence son cœur se mettait à battre considérablement et ses pensées dérivaient dans des histoires dignes d'un roman d'amour ? ! Il était bien incapable de trouver une réponse à cette question pour le moment. Shi Won était l'un des gardiens du musée où il passait beaucoup de temps et la toute première fois où il l'avait vu, il avait reconnu un garçon qu'il avait vu auparavant à une fête foraine. L'image de ce garçon en train d'essayer de forcer une fille à le suivre l'avait hanté un bon moment. Il ne savait pas vraiment pourquoi, mais quand dans le journal il avait, à priori, reconnu cette même fille dans un article qui relatait sa mort, cela était resté d'autant plus dans son esprit. Donc évidement quand il avait vu Shi Won travaillant à cet endroit il n'avait pas pu s'empêcher d'y repenser, et encore toujours maintenant. Mais il y avait autre chose qui le poussait vers ce garçon. Hyukie ne savait pas quoi mais ce dont il était certain c'est qu'il serait prêt à faire n'importe quoi si Shi Won lui demandait. Étrange non ? Alors quand il vit une jeune fille près de sa table il ne put s'empêcher de ressentir de la jalousie. C'était elle qu'il attendait ? Voyant sa mine on pouvait comprendre que non, quoique ça ne voulait rien dire, Shi Won n'était pas du genre à montrer ce qu'il ressentait, disons qu'il était plutôt assez froid, avec tout le monde d'ailleurs. D'une traite, Hyuk Jeong termina sa boisson et se leva tout à coup de sa chaise pour se diriger vers la table de Shi Won et cette fille... cette fille que Hyukie ne pouvait déjà plus voir en peinture. Il agissait vraiment étrangement tout à coup, il n'était pas vraiment du genre à aller spontanément vers les autres mais là il n'avait pas du tout réfléchit. Ses jambes le portaient vers son but, alors que son cerveau était en ébullition, il avait beau se dire qu'il était en train faire n'importe quoi, ses jambes de voulaient pas lui obéir. Il se retrouva donc rapidement à côté de la table et une fois que ses pieds s'étaient enfin arrêtés il devint tout penaud ne sachant quoi dire. Ahhhhhh il était dans de beaux draps maintenant ! Il arriva tout de même à articuler quelques mots.


- Bonjour Shi Won-shi...

Lamentable comme entrée en matière, on pouvait faire mieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Won Min

avatar

Posts : 29
Sexualité : C'est quoi la question ?
Humeur du moment : Humeur désastreuse ça se dit? Non... Et bien fais avec.



Around of me
Relations
:
Lover
:

MessageSujet: Re: Y a-t-il un quelqu'un pour sauver le monstre? (Hyukie ♥)   Sam 14 Nov - 23:12

[ pardon d'avoir mit autant de temps Hachi i_i . J'espère que ça ira. ]



« He Won Min matte celles là. Salut les filles ! »

Les mains enfouies dans ses poches, Won min âgé alors de 17 ans, observait l’un de ses camarades de l’orphelinat accoster un groupe d’étudiantes qui n’avaient rien demandé, suivi de plusieurs d’entre eux. Lui ne les avait pas accompagné, ne s’était même pas donné la peine de leur répondre, préférant s’adosser nonchalamment sur un mur de brique grâce à l’aide de son épaule, jambes et bras croisés. A cette époque là, et même plus tard quand on y pense, les filles ne l’intéressaient pas vraiment. Lui tout ce qu’il aimait c’était leur faire peur, mais lorsqu’il avait 13 ou 14 ans. Aujourd’hui elles le laissaient incroyablement indifférent. Alors lorsque ses amis s’étaient mit en tête d’aller draguer de jeunes étudiantes à l’avenir prometteur Won min lui avait préféré rester là. Surtout qu’aucune d’entre elles n’attirait particulièrement son attention. Observant la scène qui se déroulait devant ses yeux à demi attentif, l’adolescent redescendit sur terre lorsque son regard finit par croiser celui d’une des jeunes filles. Un regard qui était clair comme de l’eau de roche « au secours, ils ne veulent pas nous lâcher ! ». L’espace de quelques secondes, Won Min fut comme déconnecté de la réalité, son regard ne pouvant et ne voulant pas quitter celui de l’adolescente, puis très vite il se reprit et haussa les épaules, un air mi désolé mi je m’enfoutiste sur le visage, avant de se redresser et faire demi tour, perdant de vue la scène plus que pathétique qui se déroulait devant ses yeux. Comme s’ils avaient ne serait-ce qu’une chance que ces filles tombent sous leur « charme ». Eux qui n’étaient que de vulgaires délinquants sans parents. Elles, sans aucun doute, des filles de médecins ou bien avocats…
La raison pour laquelle Won Min préféra s’en aller est simplement qu’il n’aimait pas ce genre d’attitude. Draguer quelqu’un aussi ouvertement et sans tact, c’était une chose qu’il ne supportait pas vraiment. Preuve, lorsqu’il sortit de maison de redressement et que son envie de vengeance fut plus forte que tout, Won min faisait en sorte que ces jeunes femmes l’accostent d’abord. Ou bien il les « attaquait » par surprise.


Toute cette anecdote a bel et bien un sens rassurez vous. Elle sert simplement à vous décrire l’état du pauvre gardien à cet instant. Et quel est-il ? Cela semble pourtant évident, le pauvre Won min était terriblement mal à l’aise. D’un parce que les rôles étaient inversés, vous le reconnaitrez sans doute, la plupart du temps, dans ce genre de situation c’est l’homme qui s’invite et non l’inverse. Et puis comme il est dit plus haut, il détestait ce genre d’attitude. Mais surtout, il ne voulait pas la blesser non plus. Bien sûr Won Min est quelqu’un de froid et de distant au premier abord, mais ce n’est pas pour autant qu’il aime blesser les gens ou les envoyer balader méchamment. Au contraire. Même s’il est loin de le montrer, Won Min aimerait parfois, se lier d’amitié avec quelqu’un. Quelqu’un en dehors de Ki Sung bien sûr.
Enfin, sans aucunes ressources ni échappatoires, le jeune homme finit par se mordre légèrement la lèvre inférieure avant de les entrouvrir, s’apprêtant à autoriser cette jeune femme à s’assoir. Mais il faut croire que les miracles existent, car juste à ce moment là, il entendit quelqu’un prononcer son nom. Enfin, son faux nom mais qu’importe. Relevant la tête Won Min reconnu immédiatement le propriétaire de cette voix, pour l’avoir croisé un nombre incalculable de fois sur son lieu de travail. Aussi surprise que le ténébreux le fût, la jeune femme se retourna vers Hyuk Jeong, lui lança un regard hautain puis fit à nouveau face à Won Min.


« Il faut croire que je me suis trompée. Enfin, si cela vous dit, appelez-moi un de ces jours. »

Là-dessus elle sortit une carte de son sac et la posa sur la table, avant de sourire et de sortir du café. Une fois qu’elle passa la porte, Won min se permit de soupirer de soulagement. Finalement, le hasard aide aussi les plus mauvais d’entre nous. Le hasard ? Et bien oui, Won Min avait du mal à croire en l’existence d’un « Dieu », ce qui est compréhensible lorsque l’on repense à son passé. Passant une main dans ses cheveux, le ténébreux releva à nouveau la tête vers Hyuk Jeong et lui lança un sourire plein de reconnaissance.

« Merci beaucoup, vous venez de me sauver la vie, littéralement. Je vous offre quelque chose pour vous remercier? A moins que vous n'attendiez quelqu'un bien sûr.»

Won Min finit par croiser ses bras sur la table, ne prêtant aucune attention à la carte qui trônait tout près de sa tasse. Après tout c’est vrai, peut être que l’étudiant attendait quelqu’un lui aussi et qu’il était simplement venu le sauver, après avoir sentit sa détresse. Si Won Min faisait un peu plus attention à ce qui l’entourait il aurait vu que Hyuk Jeong se trouvait là depuis un moment lui aussi. Mais il ne fallait pas trop lui en demander non plus, rappelons le, cette nuit il n’avait dormi que trois ou quatre heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seon Hyuk Jeong

avatar

Posts : 50
Liens utiles :
Fiche
Liens & Sujets
Autre(s) compte(s) : Nope
Âge : 31
Sexualité : Cupid choisit pour moi !
Humeur du moment : Studieuse



Around of me
Relations
:
Lover
: Kim Won Min

MessageSujet: Re: Y a-t-il un quelqu'un pour sauver le monstre? (Hyukie ♥)   Mer 18 Nov - 15:17

[Bien sûr que cela me va !]

Planté devant la table de Shi Won, Hyuk Jeon se demandait ce qui l’amenait réellement là ! Un petit coup d’œil à la jeune fille à côté lui rappela qu’elle en était la cause directe. Non pas qu’il s’intéressait à elle, oh non, elle était jolie mais lui était antipathique. Pourtant il ne la connaissait même pas ! C’était ça le pire ! Toujours en train de se demander pourquoi il agissait ainsi il ne put que se dire que tout était de la faute du gardien du musée. C’était lui qui le rendait comme cela, Hyukie n’avait toujours pas d’explications mais quand il le voyait son cœur battait toujours un peu plus vite, une sorte de chaleur l’envahissait et il était incapable de réfléchir rationnellement. Et l’instant précédent en était bien une preuve non ? Il reprit tout de même ses esprits quand il sentit le regard de la fille sur lui. A priori elle ne semblait pas l’apprécier non plus vu le regard hautain qu’elle lui lança. Cela ne fit ni chaud ni froid à Hyukie, il n’aimait pas ce genre de personne de toute manière alors cela lui était bien égal. Bref il l’écouta parler et suivit ses gestes minutieusement. Quel toupet franchement ! Déposer sa carte impunément comme cela, ça ne se faisait pas ! Si Shi Won aurait voulu l’inviter à sa table il l’aurait fait de suite non ?... Enfin… peut-être… Notre pauvre étudiant se mit à douter quelque peu. Il fut soulagé quand il la vit s’éloigner mais… et maintenant ? Qu’allait-il se passer ? Hyukie réfléchissait trop. Une fois cette fameuse fille sortie, Shi Won poussa un réel soupir de soulagement ce qui rassura quelque peu Hyuk Jeong. En effet, il espérait ne pas avoir cassé quelconque entrevue. Ben oui il avait agit sous l’impulsion et s’était pointé à la table sans qu’on le lui demande alors si jamais il avait fait foirer je ne sais quoi il n’aurait plus que ses yeux pour pleurer !

- Merci beaucoup, vous venez de me sauver la vie, littéralement. Je vous offre quelque chose pour vous remercier ? A moins que vous n'attendiez quelqu'un bien sûr.

Oh my God ! Sauvé la vie ? Tant que ça ? Hyukie percuta à demi mais il s’entendit tout même bafouiller :

- Dé... désolé…

*Désolé d’être venu, j’ai pas pu m’en empêcher j’étais trop jaloux !*


Il aurait eut l’air fin s’il avait dit le fin fond de sa pensée. Que c’était frustrant n’empêche ! Il agissait comme s’il ressentait quelconque sentiment pour le beau gardien de musée mais ce n’était pas le cas ?... Si ? Mais non voyons ce n’était pas possible… de toute façon ce garçon devant lui ne pouvait qu’aimer les filles non ?... Peut-être pas en fait. Alors en s’asseyant sans que son compagnon l’y invite mais c’était tout comme, Hyukie continua de parler.

- Je n’attends personne… enfin… la personne qui m’accompagnait vient de partir et je suis tout seul donc oui je veux bien boire quelque chose avec… vous.

Que c’était bizarre de se vouvoyer ! Mais même s’ils se voyaient souvent au musée, ils n’étaient pas si intimes, au grand damne de l’étudiant ! Alors aujourd’hui qu’il lui adressait enfin la parole autre que de simple « bonjour au revoir » il n’allait pas faire le difficile. Mais est-ce qu’au moins il se souvenait de son nom ? Son regard se posa soudain sur le la petite carte sur la table, alors que Shi Won n’en avait apparemment rien à faire, Hyukie lui l’aurait bien pris pour la déchiqueter en petit morceau, si bien qu’on ne pourrait plus voir aucun numéro ni nom ! Peut-être que le beau brun en face de lui attendrait son départ pour la ranger précieusement dans son portefeuille ! Si c’était le cas pourquoi lui aurait-il dit qu’il lui avait sauvé la vie ? Et pourquoi l’invitait-il à boire quelque chose pour soi-disant le remercier ? Au diable les questions, il n’avait qu’à arrêter de réfléchir et profiter de ce moment. N’empêche il fallait qu’il arrête de trop regarder cette carte qu’il imaginait couper en petits morceaux voire même brûler sinon son compagnon allait croire qu’il était intéressé. Il posa donc ses yeux sur lui ce qui était presque plus dangereux vu l’état où il était. Mon Dieu ce qu’il faisait chaud dans ce café, il était inutile de préciser que sa chaleur corporelle augmentait d’un cran au fur et à mesure que les secondes passaient. Il espérait que cela ne se verrait pas de trop. Par chance ses joues ne se teintèrent pas de rose ou de rouge
.

- Vous ne travaillez pas au musée aujourd’hui ?

Une question plus ou moins intéressée. Hyukie n’y allait pas tous les jours mais presque. Ces derniers temps il y allait même quand il n’avait pas forcément de devoirs ou recherches à faire. En fait il aimait bien rester dans un coin et admirer certaines toiles, musique dans les oreilles tout en pensant. Mais surtout il avait besoin d’apercevoir, ne serait-ce qu’un instant, Shi Won ! Et avec tout ça l’étudiant ne comprenait toujours pas ce que pouvait représenter le garçon pour lui. Du moins il se voilait la face, surtout qu’il avait tellement de doutes quant au degré de malhonnêté de l’être en face de lui. Non il ne fallait pas qu’il succombe. Plus facile à dire qu’à faire. Son regard ne pouvait se détacher de lui, il était attiré comme un aimant et Hyuk Jeong ne se souvenait pas avoir été dans un pareil état pour quelqu’un ! Plutôt effrayant cela dit.

Comme par magie le serveur fit à nouveau son apparition et vint quémander la commande de ces messieurs. L’étudiant lâcha des yeux, quelques minutes, l’objet de ses désirs et fit part au serveur de ce qu’il souhaitait.

- Un jus de fraises s’il vous plait.

Puis il reporta son attention sur Shi Won. Allait-il commander un autre thé ? A priori le premier n’était pas terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Won Min

avatar

Posts : 29
Sexualité : C'est quoi la question ?
Humeur du moment : Humeur désastreuse ça se dit? Non... Et bien fais avec.



Around of me
Relations
:
Lover
:

MessageSujet: Re: Y a-t-il un quelqu'un pour sauver le monstre? (Hyukie ♥)   Mar 29 Déc - 0:45

- Dé... désolé…

Désolé ? Won Min se mit à sourire, un peu surpris par la réponse du jeune étudiant. Dans ce genre de situation on dit plutôt « de rien » non ? Drôle de façon de répondre à une invitation à boire un verre. Ah moins que…En une fraction de seconde, le sourire du ténébreux disparu. Qu’il était bête ! Oui vraiment. Ce désolé voulait sans doute dire qu’il ne pouvait pas rester. Won Min était pourtant du genre à réfléchir très vite. Réfléchir puis agir en quelques secondes… Depuis tout petit c’est une des choses qu’il maitrisait le mieux, mais apparemment cette fois ci son cerveau avait décidé de mettre le frein et de le faire passer pour un idiot. Inconsciemment Won Min se mordit la lèvre inférieure et reposa ses yeux sur sa tasse. Il se sentait un peu bizarre soudainement. Pas parce qu’il venait de passer pour un idiot. Ce n’est pas le genre de choses qui compte vraiment pour lui, à vrai dire cela lui passe même bien au dessus de la tête. Non en réalité il était un peu déçu.
La question est de savoir pourquoi. Enfin, ça parait logique bien sûr. Il aurait préféré que Hyuk Jeong reste. Mais encore une fois la question se repose : pourquoi ? Ce n’est pas non plus comme s’ils étaient amis ou même simplement qu’ils se connaissaient bien. Non, ils se croisaient simplement en semaine, au musée.


Perdu dans ses pensées, il fallu quelques secondes à Won Min pour se rendre compte que finalement, l’étudiant s’était assis face à lui. Sur le coup il sursauta légèrement avant de détourner son regard vers l’espace où se trouvait Hyuk Jeong il y a quelques secondes, puis vers la porte du café avant de refaire fasse au jeune homme. Au moins s’il n’avait pas eu l’air bizarre jusqu’à présent c’était désormais chose faite. Finalement il n’avait peut être rien comprit, ou réfléchissait trop… Mais peu importe. Un sourire inconscient étira ses lèvres à la réponse de l’étudiant. Enfin, un sourire façon Won Min, c'est-à-dire léger, voir même timide. Le jour où le brun finira par rire aux éclats n’est pas venu. Mais tandis qu’il avait finit par reposer son regard sur Hyuk Jeong lui semblait fixer... la table ? Ah non, cette carte c’est vrai. Qu’est-ce qu’il allait en faire d’ailleurs ? Oh, il doit y avoir une poubelle quelque part ce n’est pas bien grave.

- Vous ne travaillez pas au musée aujourd’hui ?

« En effet, j’ai miraculeusement eu droit à un jour de repos aujourd’hui. D’ailleurs, et vous Hyuk Jeong-shi ? Je suis étonné que vous n’y soyez pas. »

Les propos de Won Min n’avaient rien de méchants bien que certaines personnes puissent croire le contraire. Ce n’était pas du tout l’intention du brun. Disons juste qu’il avait remarqué, comme la plupart de ses collègues, que Hyuk Jeong passait beaucoup de son temps au musée, même en dehors de ses recherches. D’ailleurs ces jours là il venait seul, contrairement aux autres où un petit brun presque maigre l’accompagnait. Ca en revanche il devait le seul à l’avoir remarqué, tout comme il devait être le seul à avoir retenu son nom. Alors le savoir ici le surprenait un peu, il devait bien l’avouer.
Enfin, quelques secondes plus tard le serveur revint vers eux ce qui arrangeait bien Won Min qui venait de se rendre compte d’un autre fait plus ou moins troublant pour lui. Ce n’est que maintenant qu’il avait finit par réaliser que Hyuk Jeong n’était pas le seul à observer quelqu’un de loin. Finalement lui aussi le faisait. Et aussi idiot que cela puisse paraître, ça le gênait un peu. Alors autant le dire, l’intervention du serveur était une aubaine pour lui. Sa simple apparition lui évitait de commencer à se poser des questions auxquelles il n’aurait aucune réponse.


« Rien pour moi, merci. »

Ajouta-t-il après la commende du jeune homme, son thé étant loin d’être terminé. Il se permit d’ailleurs de reporter la tasse à ses lèvres avant que le contenu ne refroidisse trop vite. En même temps, il voulu croiser ses jambes et son genoux frôla celui du jeune homme assis fasse à lui. Voilà l’un des inconvénients à être un peu trop grand… Une moue gênée s’afficha sur le visage de Won Min tandis qu’il s’excusait.

« Je suis vraiment désolé. On me dit souvent de faire attention mais j’oublie à chaque fois. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seon Hyuk Jeong

avatar

Posts : 50
Liens utiles :
Fiche
Liens & Sujets
Autre(s) compte(s) : Nope
Âge : 31
Sexualité : Cupid choisit pour moi !
Humeur du moment : Studieuse



Around of me
Relations
:
Lover
: Kim Won Min

MessageSujet: Re: Y a-t-il un quelqu'un pour sauver le monstre? (Hyukie ♥)   Ven 15 Jan - 20:32

Assis cette fois en face du gardien de musée, le cerveau de Hyuk Jeong ne cessait d'être en ébullition. Alors que tout un tas de questions se dispersaient dans son esprit, son corps se réchauffait à une vitesse hallucinante. On se serait cru en plein milieu du Sahara ! Bon c'était un peu exagéré mais l'étudiant était vraiment dans un état qu'il ne se connaissait pas depuis qu'il s'était pointé à cette table ! Qu'est-ce que cela pouvait bien être ? De l'amour ? Oh non non quand même pas ! Pourtant c'était tout comme et plus il essayait de chasser cette pensée de son esprit plus elle revenait au galop le laissant dans un état pas recommandable ! Trop occupé à réfléchir à tout ce bazar il n'avait pas trop fait attention à l'attitude de l'homme en face de lui qui s'était soudainement tourné de côté puis vers la porte du café et finalement avait posé ses yeux sur lui à nouveau. Hyukie avait fini par lui demander s'il ne travaillait pas au musée aujourd'hui. Réponse qui arriva tout de suite après.

- En effet, j’ai miraculeusement eu droit à un jour de repos aujourd’hui. D’ailleurs, et vous Hyuk Jeong-shi ? Je suis étonné que vous n’y soyez pas.


La première réaction de l'étudiant fut des battements plus rapides de son cœur. Ainsi il se souvenait de son nom. Ce n'était vraiment pas grand chose mais Hyukie était content. Il ne passait peut-être pas si inaperçu que cela ! Et voilà c'était repartit. Mais la fin de sa phrase le perturba au plus haut point. C'est vrai qu'il passait le plus clair de son temps dans ce musée et s'il pouvait il y serait tous les jours mais de là à ce que Shi Won notifie ce fait c'était étrange.

- C'est vrai aujourd'hui je n'y suis pas comme la plupart de mes week-end. J'avais un devoir à terminer pour lundi alors j'ai travaillé à la bibliothèque ce matin et comme j'ai fini je peux enfin me relaxer un peu.

Le serveur arriva quelques instants après et Hyukie commanda un ju de fraises pour ne pas changer de ses bonnes vieilles habitudes. Il était tellement fou de ce fruit qu'il le consommait dans à peu près tous ses dérivés. Shi Won quant à lui ne commanda rien d'autres vu qu'apparemment son thé n'était pas terminé. Mais soudain un frôlement vint affoler le cœur de l'étudiant. En effet, l'espace de quelques secondes le genoux de celui qui le rendait si bizarre frôla le sien et sa réaction n'en fut que troublante. Ce n'était vraiment rien mais le jeune homme sentit son cœur battre de plus en plus rapidement, le rouge lui montait aux joues et il avait l'impression d'être dans un espèce de rêve.


- Je suis vraiment désolé. On me dit souvent de faire attention mais j’oublie à chaque fois.

- Ce... ce n'est rien.


Il était en train de se mettre dans un état pas possible juste pour un simple frôlement ! Qu'est-ce que cela aurait été pour une accolade où même pire un baiser ! Le cerveau de Hyuk Jeong divaguait complètement et ce n'était vraiment pas bon signe, il allait finir par se faire démasquer à force. Mais qu' y avait-il à démasquer ? Hyukie sentit une nouvelle fois une chaleur l'envahir mais se leva brusquement :

- Excusez moi, je dois aller aux toilettes.


Et il partit vite fait en direction du lieu indiqué. Que venait-il de faire ? Son trouble n'allait pas être masqué par cela, non ce serait même pire ! Mais il n'avait pas pu faire autrement. Non s'il était resté assis en face de lui, probablement qu'il aurait dit et fait des choses idiotes. En même temps se pointer à sa table comme cela était déjà un chose idiote ! Une fois dans les toilettes il se passa de l'eau fraiche sur le visage. Il fallait absolument que cette chaleur horrible disparaisse. Il se regarda quelques instants dans le miroir. Il n'arrivait plus à faire face aux sentiments confus qui étaient en lui. Parce qu'il devait bien se rendre à l'évidence qu'il ne voyait pas Shi Won comme le simple gardien du musée où il passait le plus clair de son temps ! Non c'était plus profond que cela et c'était... effrayant ! Il respira longuement plusieurs fois de suite et prenant son courage à deux mains il retourna à sa place initiale, s'apprêtant cependant à faire une nouvelle folie. Hyuk Jeong était comme cela, il devait se donner du courage avant d'oser faire des choses vraiment importantes pour lui. De retour à la table, il remarqua que son ju de fraises était arrivé. Il s'assit et s'inclinant un peu dit :

- Excusez moi.

Il espérait que Shi Won ne lui demanderait rien parce qu'il n'avait pas très envie d'inventer une excuse, bien qu'il était tout de même prêt à le faire. Puis n'y tenant plus il lança :

- Shi Won-shi, est-ce que l'on peut échanger nos numéros de téléphone ?

Et là il allait surement devoir inventer aussi une excuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Y a-t-il un quelqu'un pour sauver le monstre? (Hyukie ♥)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Y a-t-il un quelqu'un pour sauver le monstre? (Hyukie ♥)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pétition pour sauver les anguilles..
» cherche cavaliers pour monter mes chevaux
» chercher personne pour debourrage
» recherche quelqu'un pour rouler sur Saint Quentin
» Test Scenar Necro pour le Games Day le 8 Avril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
r.o.m.e.o ▬  :: s e o u l :: 
« c e n t e r - o f - t h e - c i t y
-
Sauter vers: