AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 All around me [PV princess]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lee Seok Jong
Hope springs eternal
avatar

Posts : 13
Autre(s) compte(s) : Non;
Sexualité : C'est quoi la question ?
Humeur du moment : Blasé et inquiet.



Around of me
Relations
:
Lover
: Seo Kyu Hwan ;

MessageSujet: All around me [PV princess]   Jeu 8 Oct - 1:34

#My hands are searching for you
My arms are outstretched towards you
I feel you on my fingertips
My tongue dances behind my lips for you.
#


    Comme à son habitude depuis pas mal de temps à présent, Seok Jong pénétra dans la chambre occupée par son jeune ami endormi, sa veste sur l'épaule et une fleur bleutée dans sa main gauche : Une sorte de tradition, oui. Depuis que Kyu Hwan était dans le coma, notre coréen avait décidé de lui en ramener une à chaque visite : Et toujours d'une espèce différente ! Autant dire que cet endroit était devenu un réel jardin avec toutes les plantes colorées qui s'y trouvaient à ce jour. Pourquoi faisait-il ça? Pour que dans son sommeil il puisse avoir un rappel de la réalité grâce à l'odeur enivrante : Que ce soit pour le calmer si il se retrouvait dans un mauvais rêve, ou tout simplement pour marquer sa présence, même si c'était faiblement. Soupirant en posant son vêtement sur la chaise verte près de la fenêtre, il fit quelques pas vers le lit dans lequel était allongée sa princesse : Avait-elle vraiment aucune notion du temps ? La chance. Pour notre prince, ça paraissait interminable. Pour dire vrai, c'était à peine supportable. Bon, certes, le fait de passer tout son temps libre dans cette chambre plutôt que dans la salle de repos ou chez lui n'était pas la meilleure idée pour que les jours passent vite ; mais il ne pouvait pas s'empêcher de venir dans cette pièce et d'y mûrir deux bonnes heures. Si ça ne tenait qu'à lui, il resterait volontairement plus longtemps, mais malheureusement les visites n'étaient plus possibles à partir de 20heures. Après avoir dépassé trois fois l'heure dite, et de ce fait après avoir récolté plusieurs avertissements, il s'était finalement décidé à venir à son heure de déjeuner, histoire de gratter des minutes. Oui, même quelques-unes ça lui suffisait.

    "Alors, trésor, de quoi as-tu rêvé cette nuit ?"

    Après avoir lancé sa première et habituelle question, il se posa près du corps calme de Kyu Hwan, s'accoudant sur le matelas pour pouvoir approcher son visage souriant de celui du coréen tout juste âgé de vingt-deux ans, lui volant un tendre baiser en guise de bonjour banal. Cela étant fait, il laissa sa tête proche de celle de son "trésor", détaillant ses traits fins et doux :

    "Ah, j'ai eu une journée de dingue aujourd'hui. J'ai cru que j'allais craquer une bonne dizaine de fois à cause du patient de la chambre douze, monsieur Kwon. Bon sang, ça devrait pas être autorisé de faire des courses de fauteuils roulants dans les couloirs de cet hôpital, c'est pas faute de l'avoir répété au moins mille fois aux responsables du service. . . Ouais, ouais, je sais que les infirmières font pression pour que les admis puissent se détendre comme ils le désirent, mais tout de même. C'est dangereux pour le personnel et les malades, tu trouves pas ?"

    Marquant une pause, comme s'il s'attendait réellement à ce que Kyu Hwan lui réponde, il en profita pour glisser sa main tiède contre la joue plutôt froide de l'adorable créature qui n'avait pas bougée d'un poil. Là, il esquissa un faible sourire. Oui, ce sourire qui en dit long sur les pensées d'une personne. Pas besoin de mots, c'est un geste silencieux qui vaut des dizaines d'interventions orales. Haussant les sourcils, feintant la bonne humeur, jouant tout simplement la comédie depuis son entrée dans la chambre, il poursuivit :

    "Et tu sais c'est quoi le pire ? Quand j'ai demandé au patient pourquoi il roulait aussi vite, il m'a répondu qu'il essayait de s'envoler. Comment tu veux que je puisse lui en vouloir ? Qui ne rêve pas de se barrer d'ici, une fois pour toutes ? De se retrouver ailleurs, à l'abri de toute cette. . . Merde."

    Son sourire s'effaça lentement, sans pour autant complètement quitter son visage faussement heureux, alors que ses yeux dérivaient sur les lèvres de Kyu Hwan :

    "Toi aussi, t'essayes de t'envoler mon ange ? Pourquoi tu restes si longtemps là-bas, ça te plaît plus qu'ici ?"

    Fronçant légèrement les sourcils, il sentit son coeur battre plus vite tandis qu'une légère boule se formait dans sa gorge. Lui qui était très peu bavard faisait la discussion pour deux, n'avait le droit à aucune réponse et s'enfonçait dans un pathétisme lié à son attachement assez irréel provoqué par l'être qui se trouvait sous sa main.

    "Mh, ça te dit pas de rester près de moi ? Bon, je sais, je vaux pas le Paradis. . . Mais je suis pas mal non plus, hein ?"


    Aucune réponse. Logique. Déprime. Seok Jong s'humecta les lèvres, ses doigts quittant la joue de Kyu Hwan pour venir s'entremêler avec ceux de sa princesse. Allez, ouvre les yeux, même si c'est pour être avec lui juste l'espace de quelques secondes. Rien que ça ; c'est pas trop demandé, tu n'as pas le droit de refuser. Tu dois pas. Et voilà que le coréen espérait silencieusement que l'homme pour qui il en bavait ces temps-ci se mette à bredouiller quelques mots, ou même à faire un simple son pour confirmer qu'il n'était pas si misérable que ça par rapport à ses doux rêves qui le guidaient lentement vers un ailleurs. Resserrant sa paume à présent brûlante contre celle opposée, il se mordit la lèvre inférieure avant de lâcher un "S'il te plaît" affaibli par une respiration troublée sous une trop grande pression.

    Se rendant compte qu'il était plus que risible, il déglutit silencieusement en essayant de se ressaisir : Ce n'était pas le moment de faiblir. Après tout, c'était lui le fier prince qui devait se la raconter sur son cheval blanc en brandissant une épée dans les airs ! Alors c'était quoi cette réaction précédente de faiblard ? Il avait été à la limite de craquer, de laisser sa peine couler entre les fissures qui se creusaient lentement dans sa carapace plus le temps s'éternisait. La blague, quelle lâcheté. Il devait faire face à cette saloperie de maladie, l'affronter avec Kyu Hwan : Et c'était pas en pleurant qu'il y arriverait, ça non. Il devait se montrer fort et impassible. Action, réaction, Seok Jong leva de nouveau ses yeux noirs vers ceux clos du bel endormi, lançant :

    "Tu me trouves ridicule ? Tu a bien raison. Je suis désolé, ça doit être cette journée épuisante qui m'a poussé à réagir de la sorte. . . Oui, je sais, c'est simplement ma respiration qui s'est emballée, mais c'était un signe assez clair pour me prévenir de l'assaut de larmes par la suite. On a frôlé la crise. "


    Il essaya de rigoler, mais c'était peine perdue. Il n'y avait rien de sincère dans sa conduite. C'était ça, être fort ? Se mentir ? Cacher ses blessures ? Oui, car blessure il y a. Cela a beau ne pas être physique, ça n'empêche pas d'être tout aussi douloureux. Toi, Kyu Hwan, tu es perdu dans ton inconscient, tu n'es pas confronté à la réalité de tes sentiments. D'ailleurs, peut-être même que tu te trouves dans un état super agréable et que tu ne penses à rien de précis. Mais pour Seok Jong, c'est plus dur. C'est plus vrai. Tous les jours, il passe trois heures près de toi, à serrer tendrement ta main dans la sienne en priant pour que tes paupières égoïstes daignent enfin laisser un peu de répit à tes yeux. Croiser ton regard de nouveau, ne serait-ce qu'une fois, ça, ça serait le paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seo Kyu Hwan

avatar

Posts : 42
Sexualité : Homosexuel
Humeur du moment : Rêveur...



Around of me
Relations
:
Lover
: Lee Seok Jong

MessageSujet: Re: All around me [PV princess]   Jeu 8 Oct - 20:35

    Le noir… Le noir et l’espace… Le noir, l’espace et la solitude… Le noir, l’espace, la solitude et l’odeur des fleurs… Le noir, l’espace, la solitude, l’odeur des fleurs et la litanie de ses pulsations qui résonnaient en lui comme pour lui rappeler la douleur avec laquelle il fonctionnait… Le jeune homme était un peu perdu, c’était vrai. Il « nageait » en plein brouillard depuis un moment déjà lui semblait-il… Dans son esprit, plus rien n’était réellement clair… Les premières choses à être arrivée avaient été le noir et l’espace, il était dans cette salle d’art et puis tout d’un coup, il s’était retrouvé enfermé là… Sans trop savoir pourquoi ni comment, juste, à présent qu’il était là, il se sentait un peu à l’étroit, et seul… Pourtant, il ne l’était pas réellement, il le savait car une voix avait fait son apparition, cette voix il la connaissait, la reconnaissait, l’aimait et chaque jour se délectait un peu plus de l’entendre vibrer pour lui quelque part autour… Tout autour… Il savait que Seok Jong lui rendait visite assez souvent, il ne savait pas exactement à quelle fréquence, il savait juste que ses visites ne duraient pas assez longtemps pour le temps qu’il passait loin de lui… Ca frustrait un peu Kyu Hwan mais il ne pouvait de toute façon pas se faire entendre… Il s’était rendu compte d’une chose aussi, une odeur fleurie et douce était apparue au fil des visites de son ami, elle s’affirmait d ‘ailleurs à chaque fois un peu plus… Le mélange était singulier mais pour Hwannie, rien n’était plus fabuleux que la douce odeur de ces fleurs qui signifiaient que son ami était avec lui, quelque part dans cet espace sombre et gigantesque dont Kyu ne parvenait pas à sortir…

    Seok Jong « Alors, trésor, de quoi as-tu rêvé cette nuit ? » 

    Seok! Kyu se redressa dans l’espace infini de sa sombre cellule et son petit minois s’illumina. Il rit en douceur dans son « monde intérieur » et se dressa sur ses deux pieds. Tendant l’oreille, le malade entendit son amour secret lui raconter sa journée et ne put s’empêcher de rire à demi, la vie de Seok, bien qu’il n’en parlait que peu, était intéressante et plutôt amusante à entendre…

    Alors que le discours de Seok Jong allait sur sa fin, le jeune homme eut un sourire triste… Que racontait-il encore? L’hôpital était certes très ennuyant et il n’avait rien d’amusant mais malgré tout, c’était un lieu qui vallait mieux que de la merde tout de même… Les gens des lieux en question faisaient tout pour rendre la visite ou le séjour agréable et ça, Kyu Hwan en savait quelque chose… Son médecin ici n’était autre que le père de son amour secret et il le trouvait d’une gentillesse et d’une douceur inimaginable avec lui… Les soins étaient moins pénibles grâce à ça…

    Lorsque Seok évoqua la possibilité qu’il put plus se plaire ici que dans ses bras, il fit la moue… La chaleur de Seok Jong n’était comparable à aucun autre bonheur qu’il aurait put ressentir. Le gamin fronça les yeux en silence, s’abstenant de répondre à son amour caché afin de ne pas entendre le terrible écho de sa voix qui lui signifierait douloureusement que son Seok ne pouvait hélas pas le percevoir au dehors de ce monde froid et dur à la réalité trop étrange. Il voulut le rejoindre, ne plus le laisser souffrir pour lui, sur son sort mais il ne pouvait pas…

    Le coup de grâce lui fut néanmoins porté lorsque Seok Jong réclama sa présence à ses côtés. Il sentit sa gorge se nouer et soudain, son cœur s’accéléra… C’était une déclaration semblait-il… Il ferma soudain les yeux avec force et se couvrit les oreilles, il ne voulait pas entendre ça alors qu’il ne voyait pas Seok en face de lui. Alors que le condamné continuait son jeu, il s’enfonça dans les limbes d’une douce torpeur, son corps s’alourdit, il lui sembla qu’il se renversait sur l’arrière, poussé par une force inexplicable. Et pourtant, il n’atteint jamais le fond. Le gamin sentit son cœur battre pour la première fois depuis un moment plutôt que de l’entendre. La sensation d’enfermement se libérer et l’odeur de fleurs s’intensifia, que se passait-il bon sang pour que tout cela se passe?

    Le jeune homme sentit une pression sur sa main, il sentit la morsure du froid lui dévorer le corps en entier. Sans se poser plus de question, le gamin entrouvrit les yeux, aveuglé par la lumière de la pièce, il les plissa aussitôt. Il serra faiblement ses doigts contre ceux de Seok Jong et sa petit voix brisée par un repos trop long s’éleva de sa gorge fragile:

    Kyu Hwan « Si tu as besoin de pleurer, je ne trouve pas ça ridicule… Je trouve ça humain. Désolé, Seok Jong… »

    Le souffrant sourit très doucement, il serra légèrement plus ses doigts fins sur la main de Seok Jong et un geignement monta de sa gorge, montrant comme il était dur de revenir soudain à la conscience et à la dureté de la vie… Il ne pouvait s’empêcher de garder des petits yeux encore « endormis » semblait-il fixés sur son ami, il attendait une quelconque réaction, ne serait-ce même qu’une engueulade pour avoir ignoré ses appels et supplications durant tellement de temps. Le jeune malade ne s’autorisait même pas un regard vers la fenêtre pour juger de l’heure de la journée ni même de la saison… Avait-il été longtemps dans le coma? Le jeune homme ne voulait pas encore savoir cela, seul Seok Jong importait pour le moment, il eut un petit sourire tranquille et doux et finalement, sa voix faible dit de nouveau:

    Kyu Hwan « Quel plaisir de te revoir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
All around me [PV princess]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
r.o.m.e.o ▬  :: s e o u l :: 
« c e n t e r - o f - t h e - c i t y
 :: « h o s p i t a l
-
Sauter vers: