AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DON'T FADE AWAY |100%|

Aller en bas 
AuteurMessage
Lee Ji Hyun

avatar

Posts : 14
Sexualité : à définir

MessageSujet: DON'T FADE AWAY |100%|   Jeu 8 Oct - 16:39


Lee Ji Hyun
~~played by {SHINee's Key / Ki Bum }

« They Boys ; Romeos »
Âge ; 18 ans
Mensurations ; 177 cm & 60 kg
Nationalité ; Coréenne
      ~¨ It's my life

    ¦ Date et lieu de naissance ;
    « Il y a quatre-vingt quatre ans, un petit garçon a poussé son premier cri, sous l'oeil ravi de ses parents et du médecin qui venait de le mettre au monde.
    En grandissant, cet enfant a fait des bêtises, des farces et des erreurs. Pourtant, il a toujours pu compter sur l'amour et le soutien de ses parents.
    Certaines fois, il a pleuré toute les larmes de son corps. De rage. De douleur. De tristesse. Il y a toujours eu une main tendue pour ces moments-là.
    L'enfant est devenu adolescent, et ses rapports avec les choses et les gens ont peu à peu changés. Sa mère l'a vu s'éloigner d'elle, expérimenter seul des moments douloureux.
    Il s'est perdu en route, une ou deux fois. Sans qu'il en ai conscience, elle l'a guidé, et il a continué de grandir sans trop d'écorchures. Pas à pas.
    L'enfance et l'adolescence sont restées sur le bord du chemin.
    L'homme adulte était charmant sous tout abords. Distingué, plein d'humour, et cet éclat d'intelligence au fond des yeux. Il ne pouvait que s'épanouir dans une vie qu'il menait d'une main assurée.
    Quand à elle ... Même si elle n'était pas la plus belle, elle avait cet incroyable sourire, cette pépite de joie dans le regard. Et si vous l'aviez vu danser... Les joues rouges, ses cheveux sursautant sur son visage au rythme de ses pas. Et le volant de sa robe jouant de son ombre furtive sur les jambes qui se mouvaient par la volonté de la musique.
    L'homme est redevenu petit garçon devant la spontanéité et l'air mutin de celle qu'il s'est mis à aimer. Les contes de fées ne sont que des contes. Une fée s'en est enfuie pour veiller sur la fin de l'histoire. Ils vécurent heureux pour toujours et eurent beaucoup d'enfants. Avec quelques pleurs et quelques cris. Jusqu'à ce que les pas des enfants disparaissent.
    Le petit garçon a vu son visage prendre des rides, ses cheveux devenir poivre et sel, et sa femme danser avec moins de vivacité mais plus de sourires. Vieil homme et grand-père, il attendait patiemment en lisant de vieux livres la visite des nouveaux venus.
    Alors ils les prenaient sur ses genoux et sous leurs yeux émerveillés d'enfants, s'inventait des histoires où il était à la fois à le monstre et le héros. Ji Hyun s'est endormi un soir, et a oublié de se réveiller le lendemain. Ma mère adorait son grand-père. Le 18 octobre 1991, deux jours après la mort de celui qui m'a donné son nom, j'ai poussé mon premier cri sous l'oeil ravi de mes parents et du médecin qui m'a fait venir au monde, à la clinique d'Insa-Dong. Marcher dans ses pas. »
    ¦ Origines ;
    Ma mère est né dans le quartier d'Ilwon-dong, dans l'arrondissement de Gangnam-gu. Là-bas, elle fréquentait un lycée réputé, où elle pouvait cotoyer tout les milieux sociaux et surtout les hautes sphères de la société . Son rêve était de devenir une chercheuse mondialement connue pour ses découvertes. Pendant des années, elle a travaillé dans un centre de recherche, avec l'espoir de faire des avancées importante pour un combattre des maladies comme le sida, ou bien encore le cancer. Son père était un important patron d'un groupe international qui travaillait dans l'agro-alimentaire, lui assurant un avenir azuré. Elle est entrée ensuite dans une université extrêmement élitiste, où elle a rencontré mon père.
    Lui a eu une vie encore plus dorée que la mienne. Ses parents étaient les héritiers d'une immense organisation, dont il était assuré de monter à la tête dès leur retraite. L'entreprise avait largement le temps de prospérer pendant qu'il profitait allègrement de la vie. La jeunesse dorée de Seoul, durant ces années là, se contentait d'aller boire un coup, de ricaner bêtement devant la pauvreté et d'abuser les filles de misères. Autant dire qu'à côté de la jeunesse actuelle, ils étaient des enfants de coeur. Qu'est-ce qui a bien pu lui plaire à lui, gamin à l'avenir tracé qui ne bougeait pas le petit doigt pour autre chose qu'être servi dans la seconde, dans ma mère, jeune fille dont l'unique but et intérêt était de travailler sans relâche, à s'en briser tout les os.
    Si j'avais été américain, on m'aurait classé sans hausser un sourcil dans la catégorie de la jeunesse dorée de l'Upper East Side. Mais je suis coréen, et parfois j'ai l'impression que ça fait de moi un être encore plus pourri de l'intérieur.
    ¦ Occupation(s) actuelle(s) ;
    Enfant, Ji Hyun jouait les diva. Et depuis, il est resté dans l'ordre des choses. Il est devenu la pire peste du milieu. Lorsqu'il était enfant, sa mère adorait le travestir, le déguiser, l'habiller. Au fil des années, elle lui a transmis son amour pour la mode, et pour le shopping. Ji Hyun pourrait vous raconter de quelle façon il a trouver un moyen agréable de se faire de l'argent de poche, puisque son père refuse de le voir devenir indépendant. Les choses se sont toujours passées à son avantage, depuis qu'il est tout petit. Contrairement à toute les petites filles de son âge, son rêve n'était pas de devenir chanteuse, actrice ou d'entrer dans un monde de paillettes et de télévision. Contrairement également à ses compagnons de jeux, Ji Hyun ne voulait pas devenir pompiers, policier ou astronaute, ces métiers à risques qui engagerait des blessures sur son corps de rêve.
    À vrai dire, l'enfant n'avait même aucun rêve pour son avenir. Il était amoureux. Déjà. Encore. Une petite fille encore plus mignonne que lui. Pleine de vie et un sourire qui le rendait tout timide, incapable de placer un mot. Quel rapport avec ce qu'il est devenu ? Eh bien, quel avenir peut avoir un être qui n'a pas de rêve, pas d'objectif ? Avec son joli minois à faire tourner toute les têtes, la seule chose que savait faire Ji Hyun, la seule chose qu'il ai jamais su faire d'ailleurs, c'était séduire ceux dont il tombait amoureux. Et pour une fois, il était tombé amoureux d'un type bien. Ce fut surement la seule et unique fois. Un jeune homme au sourire d'ange. La petite diva eu alors l'occasion de devenir Diva. En d'autre termes, Ji Hyun avait rencontré un jeune mannequin qui le présenta à son agence. Comment ne pas voir immédiatement le potentiel excellent d'un tel corps offert sans pudeur ? L'enfant terrible devint rapidement l'ange des publicités et icône de la mode. Enfin, juste assez pour que son père enrage chaque fois qu'il découvrait le visage arrogant de son fils sur les pages des magazines.
    ¦ Vie ;
    La porte s'ouvre en silence, et un visage mutin apparaît dans l'encadrement. Ji Hyun s'autorise un sourire face à la forme endormie dans son lit. Sur la pointe des pieds, il s'approche pour s'asseoir du bout des fesses sur le matelas et se pencher délicatement en avant. Ses lèvres effleurent la peau douce de celui qui dort encore paisiblement. Le jeune homme bouge légèrement dans son sommeil, papillonne des paupières et finit par découvrir le sourire adorable de celui qui a partagé sa nuit. Ji Hyun se penche de nouveau, mais une main douce se pose sur son menton, l'empêchant de déposer un nouveau baiser sur cette bouche qui l'attire tant. Ses yeux expriment de l'incompréhension, de la curiosité. Et de l'envie. Les bras de son amant l'attirent dans les draps, et seul un rire s'échappe de la chambre. Suivi d'une série de sons à faire rougir les plus prudes.
    Pour la seconde fois de la journée, Ji Hyun se réveille, tout son corps endolori, dans les draps blanc de son appartement. La lumière l'aveugle, et il se redresse paresseusement en s'étirant comme un chat. Un bruit lui fait lever la tête, alors qu'il se frotte les yeux pour en chasser la fatigue qui lui brouille la vue. À quelques pas de son lit, le jeune homme avec qui il vient de passer un moment fort agréable se rhabille. Voyant que le coréen s'est réveillé, celui-ci se penche vers lui, après avoir passé son jean, dépose un baiser sur ses lèvres et une liasse de billet sur la table de chevet, avant de sortir comme si de rien n'était. Ji Hyun reste prostré dans ses draps, trop choqué pour réagir. Des larmes coulent sur ses joues, qu'il sèche rapidement. Enroulé dans sa couette pour cacher sa nudité, alors qu'il n'y a plus personne pour y faire attention, le jeune homme traverse la chambre pour ranger la liasse de billets dans un tiroir où s'entassent déjà les récompenses de nuits précédentes.

    Monsieur Lee inscrit quelques notes dans son journal, avant de prendre une gorgée de son café brulant. Affairée aux fourneaux, sa femme s'essuie les mains sur son tablier pendant que ses gâteaux cuisent dans le four. L'odeur envahit la petite pièce, réveillant l'estomac vide de son mari. La porte de l'entrée s'ouvre à ce moment précis, et Ji Hyun apparait dans l'encadrement de la porte, le visage ravagé par les larmes et les ombres de la nuit. Son père lui jette un regard de biais et pousse un long soupir en voyant l'adolescent s'asseoir en bout de table. Les cernes qui mangent son visage disparaissent un instant derrière ses mains fines. Sa mère dépose devant lui une assiette garnie de pain et de confiture qu'il dévore sans un merci. Elle pose sa main sur son bras et l'embrasse tendrement sur la joue. Malgré lui, Ji Hyun secoue la tête pour échapper à l'étreinte, le coeur trop fraichement brisé pour supporter encore des marques d'affection de qui que ce soit. Son père replie la journal, attrape une tranche de pain beurré qu'il trempe dans son café, puis se lève rapidement pour avaler cul sec son bol. Après un baiser à sa femme, il quitte la maison au pas de course, sans un regard pour son fils. Un sentiment entre colère et désespoir fait brusquement irruption dans le coeur du jeune homme, rapidement résorbé. Il a l'habitude de l'indifférence de son père. Il aurait juste aimé que le jour où il se fait lacérer le coeur une fois de plus, celui-ci soit plus indulgent. Gênée, sa mère lui frotte les bras avec compassion. Ce simple geste relève les manches du t-shirt de son fils, laissant apparaître un bleu sur l'épaule. Sa main remonte jusqu'à la blessure, alors qu'il finit d'avaler son petit-déjeuner. Après un signe de la main, il suit le même chemin que son père et quitte la maison en courant. Les yeux brouillés de larmes, le jeune homme parcourt les rues bondées de Seoul sans y prêter attention. Il finit par heurter violemment quelqu'un. Tombant sur le sol, il porte une main à son coude et lève ses yeux de Diva sur celui qu'il vient de bousculer. Celui-ci lui tend la main et s'enquiert de son état. Ji Hyun ne répond pas, bouche bée. Son coeur bat un peu plus vite dans sa poitrine.

    « Ma vie ne consiste pas à naître, vivre, grandir, vivre des expériences. Ma vie à moi tourne en rond. Je me lève chaque matin avec le coeur brisé, le besoin de pleurer toute les larmes de mon corps et de me confier à quelqu'un. Chaque fois qu'il le peut, mon père me rappelle qu'il n'a pour moi que l'intérêt d'un géniteur envers son héritier. Ma mère balance entre son homme et son rejeton, et n'ouvre jamais la bouche. Qu'importe, puisque je vais finalement me perdre dans les bras d'autrui, dépenser à outrance l'argent d'un père qui considère que me donner sa fortune est le seul moyen de ne pas m'avoir dans ses pattes, et le résultat n'est jamais beau à voir. Ma vie recommence encore et encore.
    Tout les beaux garçons que je croise me font battre le coeur, et l'appartement que ma mère m'a offert pour m'éloigner n'est qu'un pas de plus vers ma débauche. Je ne suis qu'une Diva qui exige, obtient, et en souffre. Mes sentiments m'explosent au visage, et je gagne finalement ma vie en tombant amoureux. Pourtant, de la façon la plus stupide qui soit, je ne pense pas à me protéger. J'aime être amoureux. Le sentiment d'attendre, de vouloir. Ou bien ai-je la facheuse manie de confondre le désir et le trouble des sentiments.
    J'ai la faiblesse d'espérer encore que Ji Hoon puisse ne pas me blesser comme les autres ... Si j'ai l'occasion de le revoir. En attendant ... Je ne suis pas fidèle. J'aime qu'on m'aime. Ma vie se résume à ça, finalement. Être une victime impuissante et consentante des mauvais tours de Cupid. »
    ¦ Aime ;
    « Et la lune palira quand elle me verra. »

    Ji Hyun aime que les gens l'appelle mademoiselle. Que les vendeuses écarquillent les yeux lorsqu'il leur montre ce qu'il veut essayer. Que sa coiffeuse ai un haut le coeur lorsqu'il pousse la porte de sa boutique. Il aime aussi que les enfants se retournent, leur sucettes dans la bouche, pour le regarder passer. Que les mères aient un sourire en voyant son visage mutin. En fait, Ji Hyun aime tout ce qui touche à son apparence. Et qu'on le complimente. Qu'on siffle d'admiration sur son passage. Les regards brillants de ces demoiselles lorsqu'il leur décoche un sourire. Et puis, mais c'est un secret, l'air étonné qu'avait Ji Hoon la dernière fois.
    Vous en serez peut-être étonnés, mais il n'y a pas que son apparence que le jeune coréen apprécie.
    Les longues nuits avec ses amis à parcourir Seoul. Le cinéma. Le rire des inconnus sous sa fenêtre, même à trois heures du matin. Que son père parte furieux après l'avoir vu. Que sa mère soupire de désespoir. Que son père lui fasse un compliment. Qu'il le serre contre lui. Que sa mère lui parle de son grand-père. Que ses amis débarquent à l'improviste pour le trainer dehors. Jouer les diva. Être Diva. Se moquer des autres. Critiquer. Rabaisser ceux qu'il n'apprécie pas plus bas que terre.
    Ji Hyun n'est qu'un enfant, et comme eux, il aime faire des bêtises. Piquer le maquillage de sa mère. Faire un défilé improvisé dans le salon, sous les applaudissements frénétiques de ses amis. Aller au karaoké. Tirer une bouffée de la cigarette de quelqu'un d'autre. Les enfants. Inventer des histoires. Tomber amoureux. Rater son bus le matin, pour passer la journée au chaud avec sa mère. Qu'elle lui fasse des chocolats chaud. Qu'elle l'aide à préparer le repas. Qu'elle l'emmène faire les magasins. Les faire seuls.
    Et puis recommencer. Aller au café avec les siens. Payer pour tout le monde. Frapper l'imbécile qui aura oser l'inviter. Se laisser inviter par des inconnus. Se faire couvrir de cadeau. Entendre des mots d'amour. Être invité dans les endroits mondains. Faire pâlir de jalousie ces femmes hautaines. Donner un complexe d'infériorité aux adolescents boutonneux. Qu'on lui prenne la main. Faire son intéressant. Raconter n'importe quoi. La neige. Les batailles de boules de neige. Le froid. Et se réchauffer. Les éclats de rire. Leurs éclats de rire. Les voir tenter en vain de le convaincre de faire du sport.
    S'empiffrer de sucreries sans prendre un gramme. Faire pleurer les gamines. Voir son père lui sourire. Le voir serrer les poings en le fusillant du regard. Apprendre à conduire. Avoir la majorité et donc pouvoir aller boire (là j'ai un doute ... C'est 21 ans la majorité en Corée ...). Griller une dernière cigarette avant d'aller se coucher. Et s'endormir.
    ¦ Aime pas ;
    « C'est le vent. Le vent qui hurle dans les branches, la complainte de Pinochio. »

    Ji Hyun est né dans une cage en or, où tout lui tombait dans la bouche avant même qu'il l'ai souhaité. Seulement les choses se sont finalement mal déroulée, et la cage s'est brisé pour ne laisser que des éclats sur lesquels il ne cesse de se couper.
    Ji Hyun n'aime pas ses parents. Ni le regard méprisant de son père et celui déçu de sa mère. Il aime encore mois les petits-déjeuner qu'il est bien forcé de prendre avec eux, alors qu'il a son propre appartement. De façon tout à fait contradictoire, il n'aime pas tomber amoureux. Ou du moins, il n'aime pas les lendemain matin, ces moments où on l'abandonne sans un regard en arrière. Se faire insulter par des inconnus dans la rue, sans raison. Perdre ses affaires. Être bousculé. Avoir des bleu, ou quoi que ce soit qui puisse altérer sa beauté. Sa seule fierté. Les enfants au visage plein de morve et de larmes dégoulinantes. Être bourré. S'apercevoir qu'on a encore profité de lui. Les petits soupirs condescendants de son père. Les sucreries qui lui font mal aux dents. Le regard supérieur du vendeur qui l'a surpris en pleine partie de jambe en l'air dans les cabines d'essayages. Le café froid. Lorsqu'il rate son repas, qu'il a passé la journée à préparer. Perdre son portable, pour la quinzième fois de l'année. Assister à un mauvais film. Ne pas avoir sa dose de clope. Que sa mère le pouponne. Que les videurs de boîtes de nuit explose de rire en le voyant. Entendre des gamines groupiser sur Ji Hoon. Avoir mal physiquement. Et finalement, qu'on lui brise le coeur.
    ¦ Signe(s) particulier(s) ; Si ce n'est son attitude de jeune demoiselle en détresse, Ji Hyun ne peut attirer l'attention que par son physique plus que généreux. Alors pourquoi s'attarder là-dessus.

      ~¨ Me & love

    ¦ Orientation sexuelle ; Homosexuel.
    ¦ Situation maritale ;
    « En couple. Célibataire. Je ne sais jamais. Ça ne dépend jamais de moi. Les gamines sont stupides de rêver de l'amour parfait. Mais elles se défendent mieux que moi. Je crois .. Que je suis seul, et que ce n'est pas prêt de changer. »

    ¦ Opinion(s) sur l'amour ;
    « L'amour ? C'est fait pour les petites filles, les princesses et le prince charmant. Et moi, je suis une petite fille. Ou un pantin de bois désarticulé. Pardon Pinnochio, aujourd'hui c'est moi qui ai besoin de devenir un vrai petit garçon.
    J'avance sur les routes boueuses, et j'échoue à rester droit. Mes pas s'emmêlent, et je tombe pour m'écraser, mon beau visage ruisselant de larmes à chaque échec.
    Que voulez-vous que je vous dises ? Je crois que l'amour n'existe que pour faire souffrir. Puisque chaque fois que mon coeur s'allume, c'est pour au final finir en mille morceaux sur la banquette arrière d'une voiture. »
    ¦ Expérience(s) amoureuse(s) ;
    Des histoires d'amour, Ji Hyun en a eu à foison. Si l'on devait toute les raconter, il y en aurait pour des jours. Alors attardons nous seulement sur celles qui ont eu un impact, même minime, sur son existence.

    Kim Eun Seung. Elle était rayonnante, la plus jolie fille de la cour de récré. Ji Hyun avait quatre ans, et il tombait amoureux pour la première fois. À cet âge là, toute les filles de sa classe étaient folle de lui et les autres garçons, trop jeunes pour être jaloux, l'adulaient, petite star de l'école. Elle fut le premier baiser de sa vie. Dans la bousculade d'une sortie des classes, elle lui avait tenue la main et s'était mis sur la pointe des pieds pour déposer sa petite bouche rose sur la sienne. Par la suite, ils n'étaient que deux enfants dans la cour qui s'asseyaient ensemble, qui mangeaient ensemble et se tenaient la main. Ça avait duré un an, le temps qu'ils passent dans les classes supérieures. Étrangement, elle ne s'était plus intéressée à lui.

    Park Ji Woo. Il faisait une tête de plus que Ji Hyun, et son humour déclenchait les fous rire dans la classe. Ils avaient douze ans, et Ji Hyun n'avait jamais autant ressemblé à une fille. Au point que, si les filles craquaient encore un peu pour lui, les garçons n'en pouvaient plus de se manquer de lui. Plus d'une fois, dans les vestiaires du cours de sport, ils l'avaient travesti, forcé à enfiler des robes. Le gamin pleurait toute les larmes de son petit corps, recroquevillé dans un coin des toilettes, resté seul. Ji Woo avait fini par avoir pitié de lui, et son cri de protestation quand ils avaient, une fois de plus, agressé le gamin au sourire d'ange, avait figé tout le monde. Même Ji Hyun avait cessé de sangloter pour regarder à travers le brouillard de larmes celui qui était devenu son héros. L'enfant l'avait pris dans ses bras et l'avait couvert de baiser. Juste cette fois, et par la suite, il l'avait superbement ignoré, ne mêlant ses doigts aux siens qu'en de rares occasions.

    Lee Soo Wa. Boum boum. Ji Hyun porte la main à sa poitrine. Sentiment étrange qui prend possession de son corps. Une main qui se balade avec délice sur son estomac. Tout son être empli de frisson. Ils ont quinze ans, et Ji Hyun a perdu les esprits depuis longtemps. Sa première fois, et il en gardera un souvenir impérissable. Celui d'une prostituée qui se laisse faire dans une salle de classe à la fin des classes. Une première fois qui lui laisse une impression de valoir bien moins que ce qu'il pensait, de n'être qu'un bout de chiffon qu'on utilise selon son bon vouloir.

    Kim Sun Kyu. Adorable. L'adolescente la plus douce et la plus volcanique à la fois. Ji Hyun n'arrive pas à parler sans cafouiller lorsqu'elle s'adresse à lui. Elle a les yeux pétillants, un rire qui explose dans sa gorge, et qui lui donne l'impression d'être emmitouflé dans un confortable manteau de douceur et de chaleur. Elle se jette à son cou en riant, et il enfoui son nez dans ses cheveux. Elle le plaque contre un mur et il trouve juste à rire, rire à s'en éclater la voix. Ils se donnent la main dans la rue, et parfois il se demande si les rôles ne sont pas inversés. C'est elle qui prend soin de lui. Sa mère et son père sont fiers de lui. Pour la première fois depuis des années.

    ¦ Comment dire "Je t'aime" ?

    J'ai volé les rêves de mes voisines, découpé mon avenir dans leurs fantasmes de gamines.

    « Dis Ji Hyun ... Tu voudrais bien m'embrasser ? »
    Pas comme ça. Pas en me laissant prendre les rênes. Je ne suis pas un homme. Rien qu'un petit garçon tremblant qui ne sait pas comment on fait pour faire plaisir aux gens.
    Mon lit se rempli et se vide au gré de mes coups de coeur, et pourtant je reste caché derrière mon physique de poupée de plastique, incapable de sortir de la vitrine. L'emballage de carton jonche le sol depuis longtemps, et je reste comme une épave sur le bord du chemin.
    Ce n'est pas moi le prince charmant. Je suis comme elles. J'attend, assis sur le bord du chemin, qu'il me tende la main, pour m'éblouir de son sourire.
    Offre moi une danse. Je suis une princesse narcissique et fière, une princesse en verre qui se brisera au moindre choc.
    Tomber amoureux dix fois par jour, offrir son coeur à de parfaits inconnus, rire et pleurer à longueur de journée.
    « Dis monsieur ... Tu voudrais bien m'embrasser ? »
    Ne me regardez pas avec ses yeux là. J'ai encore un peu d'innocence. Juste un peu. Les longues déclarations me font peur. Pires, les histoires d'amour trop sérieuses me font fuir. Qu'est-ce que ça peut bien vous faire à vous, que je sois stupide. J'ai peur. Mon avenir, je le vois seul. Agrémenter d'histoires toute plus belles les unes que les autres, mais tellement furtives et indépendantes ... J'ai besoin d'être amoureux, mais pourquoi que d'une personne à la fois ?
    Chaque personne que je croise, à sa façon de me regarder, de me mépriser ou de me dévorer du regard, à la façon indifférente de me laisser passer devant, à la rougeur des joues lorsque l'on m'a encore appelé mademoiselle ... Chaque personne que je croise me décoche une flèche en plein coeur.

    La question reste cependant comment dire je t'aime.
    La vérité, c'est que je me perds, que je m'égare dès qu'il faut donner un sens aux sentiments. Chaque fois, je panique, m'affole, et finis par tomber en larmes. Parce que j'ai l'impression qu'on attend quelque chose de moi, quelque chose qui me lierai définitivement à un autre. Ma liberté, c'est la dernière chose à laquelle je tiens. Le plaisir vicieux et pervers de tous vous envoyez manger de l'herbe en Suède. Combien de coeurs j'ai brisé avec mon joli minois et mon caractère de pauvre princesse qui meurt d'ennui dans son palai de glace ? Comme si je n'avais que ça à faire de compter.
    Je ne sais pas comment je dirais je t'aime.
    Dans un souffle, à un moment où elle ou il s'y attendrait le moins. Juste voir son dos alors que cette personne est occupée. L'esprit totalement ailleurs que sur notre relation. La prendre par surprise. Voir son corps se crisper, son visage figé sous la surprise se retourner vers moi. J'en rougirai surement. Ou bien je regarderai mes baskets en attendant qu'elles m'ouvrent un trou dans le sol.
    Dites ... Est-ce que c'est parce que je suis une petite fille à l'intérieur que je fais autant pitié à tout ceux qui me croisent ?
    ¦ Pour ou contre le mariage ?
    « Le mariage c'est se mettre des chaînes au cou. Et surtout, c'est se donner pour encore et encore à la même personne. Je suis malheureusement infidèle. Extrêmement infidèle. Impossible pour moi de m'imaginer calmer mes ardeurs et mes pulsions dans l'unique but de satisfaire la fierté et l'honneur d'un autre.
    Et c'est bien en ça que consiste le mariage, n'est-ce pas. On utilise des mots plus poétique. On se perd dans des phrases grandiloquentes, mais au final, ça reste la même chose.
    Je ne sais pas si je suis pour ou contre le mariage, mais mon caractère de sale profiteurs, de pauvre Diva incapable de se refuser ... Bref, moi, tout mon être, est contre cette institution. C'est dans mes gènes. Je crois. »

      ~¨ Around of me

    ¦ Description physique ;
    Le jeune homme n’est pas une caricature de la mode. Il n’a même pas la taille d’un mannequin. Avec son mètre soixante-douze, il dépasse à peine la majorité des filles de Corée. Il pèse avec cela environ soixante kilos, une silhouette un peu fine donc, pas vraiment osseuse mais qui peut laisser deviner l’anorexie peut être alors qu’en fait, Ji Hyun se nourrit normalement, il est juste comme ça de naissance, fin et un peu trop fragile sans doute pour oser prétendre au poste de model. Pourtant, il a des jambes glabres et fines, un fessier arrondi comme il le faut, une ligne abdominale à laquelle on ne trouve rien à redire et des bras agiles et vifs terminés par des mains magiciennes aux doigts capables d’extraire à un vieux piano une mélodie superbe et d’une douceur sans égal.

    Au niveau du faciès, Ji Hyun a le physique typique coréen, des cheveux d’un brun sombre à peine ondulés, coupés régulièrement de façon à ne jamais dépasser son menton de beaucoup. Ces quelques « boucles » lui donnent un air d’innocence mignonne. Il arrive qu’il fasse faire un balayage afin de les avoir blonds voire châtains. Il a des yeux bridés, en demi-lunes, dont la pupille est noyée dans l’iris sombre du Coréen. Il a un nez arrondi, légèrement retroussé, accentuant encore une impression un peu idiote et naïve. Mais le plus frappant chez lui, la chose que vous ne manquerez jamais en le rencontrant, ce doit être son sourire joyeux, pour la plupart du temps de façade seulement, un sourire qui vous donne parfois l’impression d’avoir affaire à un idiot de luxe.

    ¦ Attitude avec les gens ;
    Les gens populaires ont tendance à attraper la grosse tête. À s'estimer plus que de raison. C'est le cas de Ji Hyun. Pourtant, les gens l'adore. Parce qu'il est trop naïf. D'ailleurs, une telle candeur lui vaut bien des coups d'oeil, bien des intérêt. Comment, à dix-neuf ans, peut-on encore agir comme une petite fille de cinq ans qui croit aux fées et au père noël ?
    Ji Hyun est trop expansif, trop exubérant. S'il croise quelqu'un qui lui plait, d'un simple regard, il est tout à fait capable de se jeter à son cou comme s'il le connaissait depuis des années. Il est prêt à dépenser tout son argent pour faire plaisir à autrui, mais n'arrive pas pour autant à accorder vraiment sa confiance, toujours méfiant et s'attendant à se prendre un revers de veste.
    C'est pour cette raison que si le jeune homme a une suite imposante, les gens auxquels il pense en cas de problème se comptent sur les doigts d'une main. Combien de fois s'est-il précipité sur le téléphone, en pleine nuit, pour réveiller l'un de ses amis et pleurer toute les larmes de son corps, lors de l'une de ses crises d'angoisse ?
    D'un point de vue extérieur, Ji Hyun est la personne la plus sure d'elle, un individu narquois et ironique, qui s'intéresse aux autres uniquement lorsque sa suite n'est pas dans les parages, et pourtant, dans les ombres du soir, il n'apparait plus que comme un enfant qui s'est perdu, plein de doutes et avec un manque de confiance qui le ronge de l'intérieur. Il joue bien son rôle après tout.

    ¦ Relations sociales ;
    {Nom et prénom} - {.. Description de la relation avec ce personnage soit déjà existant soit futur prédéfini. Copier/coller autant que nécessaire}

      ~¨ I'll tell you who's hide behind

    ¦ Prénom / Pseudo ; Fleurtimideaubordunruisseaulimpide / Lolli ~
    ¦ Âge ;
    ¦ Que penses-tu du forum ? Le concept me plait, et puis en plus j'ai l'occasion de jouer un KEy prostipute <3
    ¦ Qu’est-ce qui t’as motivé à t’inscrire ?Euh ... Le design u___u j'suis amoureuse là ! Et pourtant, Minnie est pas franchement mon chouchou x__x
    ¦ Niveau de RPG ; Well ... Je dois rouler entre une page et demi, deux, sur word. J'ai régressé, désolée x__x
    ¦ Fréquence de connexion ; Something like ... 3/7 !
    ¦ Multicompte(s) ; Absolument pas <3
    ¦ As-tu déjà été inscrit(e) ; [ ] Oui • [X] Non.
    ¦ Code ; Tiggy would love to kiss him.. but Dae is his only Love !


Dernière édition par Lee Ji Hyun le Jeu 29 Oct - 15:26, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Ji Hyun

avatar

Posts : 14
Sexualité : à définir

MessageSujet: Re: DON'T FADE AWAY |100%|   Jeu 8 Oct - 16:40

[R.E.S.E.R.V.E.D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Ji Hyun

avatar

Posts : 14
Sexualité : à définir

MessageSujet: Re: DON'T FADE AWAY |100%|   Jeu 8 Oct - 16:40

[R.E.S.E.R.V.E.D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seon Hyuk Jeong

avatar

Posts : 50
Liens utiles :
Fiche
Liens & Sujets
Autre(s) compte(s) : Nope
Âge : 31
Sexualité : Cupid choisit pour moi !
Humeur du moment : Studieuse



Around of me
Relations
:
Lover
: Kim Won Min

MessageSujet: Re: DON'T FADE AWAY |100%|   Jeu 8 Oct - 20:07

Bienvenue !
Fighting pour la suite de ta fiche. ^^
J'ai bien ris à ça : "et puis en plus j'ai l'occasion de jouer un KEy prostipute <3" XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Seok Jong
Hope springs eternal
avatar

Posts : 13
Autre(s) compte(s) : Non;
Sexualité : C'est quoi la question ?
Humeur du moment : Blasé et inquiet.



Around of me
Relations
:
Lover
: Seo Kyu Hwan ;

MessageSujet: Re: DON'T FADE AWAY |100%|   Jeu 8 Oct - 21:44

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Lee Suk

avatar

Posts : 23
Autre(s) compte(s) : Jeon Hyo Ri
Âge : 29
Sexualité : Hétérosexuel
Humeur du moment : Wanna play with me? 8D



Around of me
Relations
:
Lover
: Kim Mi Sun...? Don't know.

MessageSujet: Re: DON'T FADE AWAY |100%|   Jeu 8 Oct - 22:05

Welcoooome :D :D :D
& bonne termination de fiche bien sûr :p
[Keey *°* ♥️]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Ji Hyun

avatar

Posts : 14
Sexualité : à définir

MessageSujet: Re: DON'T FADE AWAY |100%|   Jeu 8 Oct - 22:14


    HAN <3
    *déjà Kyun Hyun qui vient dire bonjour, ça envoie au septième ciel #brique#*
    KEY PROSTIPUUUUUTE <3
    Merci chéri ;)
    *va se faire frapper u___u*

    Thank You Seok Jong, j'vais en avoir besoin T_T
    *c'est quoi cette hideuuuuse coloration blonde Ye Suuuuung xD*

    Et HAN, que des Orgasmique, qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ?
    Ah oui, Key. Evidemment xD
    Danke Lee Suk <3
    Et Key au pouvoir (quoique Onew est bon *O*)
    Breeeef.

    J'ai plein de choses à dire pour cette fiche mais j'ai un blanc ...
    u________u
    Fighting moi-même ! èé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Dae Sun
    Sometimes. The Devil is a gentleman.

avatar

Posts : 106
Liens utiles : ME ;;
Autre(s) compte(s) : Nowpe, enfin pas encore :P
Sexualité : C'est quoi la question ?
Humeur du moment : I love you baby~need you baby ♫



Around of me
Relations
:
Lover
: I don't believe in love, Cupid go die !

MessageSujet: Re: DON'T FADE AWAY |100%|   Jeu 8 Oct - 22:54


    Omg.
    Toi je t'aime 8DD
    Primo, t'as pris mon doux petit Key bien girly que j'ai fais moi-même
    *genre so proud* & pi ta remarque sur mon Nonew, mon dubu, mon J-leader adoré c'est juste 10jeom manjeom 10jeom ! (10/10 pour les incultes x_x)

    Je veux un lien,
    te violer 8D
    Good luck <3

_________________


    I'm so so so HOT HOT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seon Hyuk Jeong

avatar

Posts : 50
Liens utiles :
Fiche
Liens & Sujets
Autre(s) compte(s) : Nope
Âge : 31
Sexualité : Cupid choisit pour moi !
Humeur du moment : Studieuse



Around of me
Relations
:
Lover
: Kim Won Min

MessageSujet: Re: DON'T FADE AWAY |100%|   Ven 9 Oct - 16:30

Lee Ji Hyun a écrit:
HAN <3
*déjà Kyun Hyun qui vient dire bonjour, ça envoie au septième ciel #brique#*
KEY PROSTIPUUUUUTE <3
Merci chéri ;)
*va se faire frapper u___u*

*O* Merci ça fait plaisir !
T'aime pas Kyuhyun du tout toi ! XD
On peut être copains si tu veux ! Non non ce n'est pas une proposition... ^^

Dis donc Sethie t'arrête un peu de vouloir violer tout le monde ! Rooooooooo !

En tout cas j'ai hâte de lire la suite de ta fiche. J'aime déjà tout ce qu'il y a dedans. Fighting.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Dae Sun
    Sometimes. The Devil is a gentleman.

avatar

Posts : 106
Liens utiles : ME ;;
Autre(s) compte(s) : Nowpe, enfin pas encore :P
Sexualité : C'est quoi la question ?
Humeur du moment : I love you baby~need you baby ♫



Around of me
Relations
:
Lover
: I don't believe in love, Cupid go die !

MessageSujet: Re: DON'T FADE AWAY |100%|   Ven 9 Oct - 19:42


    Mais les SHINEE !!
    En plus il vient avec le comeback *__*

    Ahem <w<

_________________


    I'm so so so HOT HOT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Ji Hyun

avatar

Posts : 14
Sexualité : à définir

MessageSujet: Re: DON'T FADE AWAY |100%|   Ven 9 Oct - 20:56


    HAAAAN BORDEL DE SA MAMAN LE PAPE EN TONGUE !! *________________________*
    EUNHYUK <3
    Pff, j'suis jalouse, c'est lui que je prend d'habitude quoi !
    Et puis il est over orgasmique sur ton vava >.<
    OUAIS qui refuserait un lien avec Hyukie *O*

    Je hais Kyun Hyun, toi aussi t'a remarqué ? ;)
    *raaaah comment il me tue chaque fois qu'il sourit ou qu'il ouvre la bouche >//< c'pas humain d'avoir une voix pareille !*

    Et justement, en parlant de la fiche ..
    Euh. J'vais avoir un week-end surchargé, et croyez moi j'aurai largement préfèré faire la fiche que tout ce que je vais faire (genre me lever à 6 heures un samedi pour aller au lycée ... C'est la joie).
    Je vais la remplir au maximum ce soir (si je peux) mais ensuite ... Pas avant lundi soir. Ou eventuellement avec beaucoup de chance dimanche. J'vais bosser dessus en douce mwahahah.
    <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seon Hyuk Jeong

avatar

Posts : 50
Liens utiles :
Fiche
Liens & Sujets
Autre(s) compte(s) : Nope
Âge : 31
Sexualité : Cupid choisit pour moi !
Humeur du moment : Studieuse



Around of me
Relations
:
Lover
: Kim Won Min

MessageSujet: Re: DON'T FADE AWAY |100%|   Lun 12 Oct - 18:59

Ouaip j'ai remarqué. ^^ Tu dois le haïr tout autant que moi ! XD Et pourtant c'est pas mon first ! Quoique ça pourrait parfois mais... non...

Et bien se lever à 6h le samedi matin c'est pas cool ça. :/ J'espère que tu vas pouvoir continuer ta fiche bientôt ! Non non non je ne suis pas pressée de la lire <3 J'aime beaucoup ce que tu as fait déjà alors j'ai hâte de voir ! ^^

Fighting !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Ji Hyun

avatar

Posts : 14
Sexualité : à définir

MessageSujet: Re: DON'T FADE AWAY |100%|   Jeu 15 Oct - 21:23

    Désolée de prendre autant de temps ;_;
    J'ai des excuses (enfin une, assez convenable) qui est que je me suis stupidement cassée la main au hand ...
    Le premier qui rigole ... Bah y rigole ;_;
    Je vous promet que je vais tout faire pour avancer plus vite et l'avoir fini graaaand maximum mercredi prochain.
    Je sais, c'est loin, mais je suis débordée. Et flemmarde. Et lente.
    Mais je VEUUUUX Key la prostipute, et quand ça ira mieux, je pourrai RP au moins deux fois par semaine.
    Ayez confiance !
    #BRIQUE#
    ;_;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Won Min

avatar

Posts : 29
Sexualité : C'est quoi la question ?
Humeur du moment : Humeur désastreuse ça se dit? Non... Et bien fais avec.



Around of me
Relations
:
Lover
:

MessageSujet: Re: DON'T FADE AWAY |100%|   Jeu 15 Oct - 23:53

Te casser la main au hand?
Oh pauvre chou >w<
* caline *

Oui ça fait pas très "won min" mais on s'en fiche é__é


Courage pour ta fiche!
Le plus important c'est que tu la fasses ^^
Prends ton temps =)

Je me permet, mais je suis sure que dae' dirait pareil >o<


Si j'aimais le jongkey j'aurai prit jonghyun aussi tient ^^
Mais je suis incapable de les voir ensemble x.x


sur ce, bienvenue ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Teuk Yun
    Angels have no philosophy but love.

avatar

Posts : 210
Liens utiles :
melinks&rpcom°
Âge : 29
Sexualité : Cupid choisit pour moi !
Humeur du moment : sleepy~



Around of me
Relations
:
Lover
: Lee Dae Sun ; my devil

MessageSujet: Re: DON'T FADE AWAY |100%|   Lun 19 Oct - 18:23

WEEEEEEEEEEEEEEELLLLLCOME !!! =DDDD
* danse danse mais chante pas trop happy *

ùm ? *-*

J'suis en retard, désolée !! é__è
mais j'étais pas là... et puis le forum avait des soucis ... mais c'est fini, alors j'suis là !!! 8D

Comment ça qu'Minnie ci pas ton chouchou ? >o<
ça devrait être le chouchou de tout le monde XD
* la fan qui partage déjà pas à outrance quoi.. *
bah, t'aime ce que fait my love, j'te n'aime ! 8D
Et puis "Prostipute" ça faisait un baille que j'avais pas vu cette expression quelque part XDDD
Tu m'as fait éclater de rire, jt'aime encore plus x]

Et puis ta fiche commence bien, tu t'es éclatée la main au hand, t'es débordée, flemmarde et lente (entre autres choses je suppose !) donc... donc je t'adore, ci tout x)

J'te souhaite donc bon rétablissement, et bonne inspiration pour ta fiche !!! 8D

P.S : nous faudra un lien *-*

_________________
I'm an Angel in love. . . with a devil ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seon Hyuk Jeong

avatar

Posts : 50
Liens utiles :
Fiche
Liens & Sujets
Autre(s) compte(s) : Nope
Âge : 31
Sexualité : Cupid choisit pour moi !
Humeur du moment : Studieuse



Around of me
Relations
:
Lover
: Kim Won Min

MessageSujet: Re: DON'T FADE AWAY |100%|   Jeu 22 Oct - 19:22

Oh c'est pas cool ça pour ta main. J'espère que ça ira vite mieux. Bon courage (pour tout). ^^

Wonnie ne détourne pas tes yeux du droit chemin ! *PAF*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Ji Hyun

avatar

Posts : 14
Sexualité : à définir

MessageSujet: Re: DON'T FADE AWAY |100%|   Jeu 29 Oct - 15:25


    u.u
    Finie !
    Enfin, je me suis obligée à la finir pour aujourd'hui, parce que je commençais vraiment à trainer.
    Donc elle est moins longue que ce que j'avais prévu au départ, mais j'aurai été impardonnable de prendre encore mon temps x.x
    DOOOONC ... Si vous voulez encore de moi, j'ai hâte de RP *O*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Teuk Yun
    Angels have no philosophy but love.

avatar

Posts : 210
Liens utiles :
melinks&rpcom°
Âge : 29
Sexualité : Cupid choisit pour moi !
Humeur du moment : sleepy~



Around of me
Relations
:
Lover
: Lee Dae Sun ; my devil

MessageSujet: Re: DON'T FADE AWAY |100%|   Jeu 29 Oct - 22:26

Je te valiiiide avec le plus grand des plaisiiirs !!

Si j'devais attribuer un prix à la meilleure fiche que j'ai jamais lue...
ce serait la tienne !! *___*

J'ai pris un plaisir fou à lire tout ça, tout en imaginant que tu aurais pu faire plus... wùaaaah !! *O*

_________________
I'm an Angel in love. . . with a devil ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DON'T FADE AWAY |100%|   

Revenir en haut Aller en bas
 
DON'T FADE AWAY |100%|
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
r.o.m.e.o ▬  :: a d m i n i s t r a t i o n :: 
« w h o ?
 :: « c e r t i f i e d
-
Sauter vers: